lundi, 09 mai 2016

La réserve naturelle de Marcasse et alentours - 1/2

Terril de Marcasse, réserve naturelle, Colfontaine, terril du Grand Buisson, natagora

Le terril de Marcasse est situé sur la commune de Colfontaine, au centre du Borinage, dans la vallée de la Haine.  Il est le témoin d'une industrie houillère locale qui a fermé ses portes en 1958.  Depuis lors, le site est libre de tout aménagement et la colonisation végétale a pu s'y faire sans entrave.  Comme tous les terrils, le sol est constitué de déchets schisteux noirâtres.  Cette nature particulière associant un réchauffement rapide au soleil à une sècheresse intense du substrat, entraîne la présence de plantes et d'animaux thermophiles peu communs; en effet, des plantes rares pour la région comme la cotonnière naine (plutôt habituées au bassin méditerrannéen) se plaisent sur le terril ! De nombreux oiseaux (rossignol, rousserolle verderolle...), mammifères (chevreuil, renard,...), batraciens et insectes (grand machaon, diverses libellules,...) trouvent là un des derniers refuges du Borinage.

Terril de Marcasse, réserve naturelle, Colfontaine, terril du Grand Buisson, natagora

Terril de Marcasse, réserve naturelle, Colfontaine, terril du Grand Buisson, natagora

Terril de Marcasse, réserve naturelle, Colfontaine, terril du Grand Buisson, natagora

Le terril voisin, appelé terril du Dix-Huit ou plus communément terril du Grand Buisson, vient d'être annexé à la réserve : deux mares ont d'ailleurs été récemment creusées pour y accueillir le crapaud calamite, une espèce menacée.

Terril de Marcasse, réserve naturelle, Colfontaine, terril du Grand Buisson, natagora

A suivre...

Commentaires

J'aime les terrils et leurs sites...C'est un peu notre patrimoine et notre richesse! Bon début de semaine, Jean-Pierre

Écrit par : Laret | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

hello Philippe

je découvre les beaux endroits de mon petit pays :)

passe une bonne journée, serai pas très présente cette semaine
bisous **

Écrit par : NAYS | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Bon jour Philippe,
J'aime bien les deux dernières photos, joliment composées.
Je ne suis pas parvenue a savoir ce qu'était cette masse sombre sur la première ?
Bisous et bonne journée

Écrit par : Pascale MD | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Ah un sac à dos peut être ?

Écrit par : Pascale MD | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Oui c'est mon grand sac à dos, Pascale !

Écrit par : Philippe | lundi, 09 mai 2016

Un très bel article avec de belles photos!!! bisoussss

Écrit par : martine Libouton | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Philippe c'est quoi la masse noire sur la première photo ??? en tout cas ça doit etre une belle réserve .

Écrit par : yannicke | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Mon sac à dos Yannicke, laissé volontairement dans le paysage...

Écrit par : Philippe | lundi, 09 mai 2016

Bonjour Philippe,
Merci de me faire découvrir cet endroit :)
Qui dit mare, dit batraciens, libellules et bien d'autres merveilles à découvrir...
Très belle et douce lumière sur les deux dernière vues, superbe !
Bonne journée à toi ! Bisous

Écrit par : chris H | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Philippe. C'est un peu loin pour moi mais j'imagine que cet endroit doit être magnifique à découvrir. Je vois que tu as un grand sac photos

Écrit par : Focales | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Philippe,
J'avoue que sur la première photo, j'ai hésité à identifier ton sac. Je me suis demandé ce que c'était...
L’industrie s'en est allée et la nature a quand même rapidement repris ses droits.
Amitiés

Écrit par : albert | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Philippe,
Tout est beau mais j'ai un petit faible pour ta première photo. Ton sac à dos personnalise ce cliché. Un bien bel endroit ..... et tu vois toi aussi tu as "tes" montagnes. Bises de bon début de semaine

Écrit par : Petits Bonheurs | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Des endroits agréables et riches en diversité !
J'aime bien ta dernière photo !
Bonne semaine.

Écrit par : Philippe D | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Philippe,
Dire que naguère ces terrils constituaient comme des nécroses sur la croûte terrestre... Quel chemin parcouru depuis!
Eh oui: si on donne sa chance à la nature, elle est capable de belles prouesses :-)
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Comme quoi il y a une vie après l'industrie...

Écrit par : Olivier | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Quand la nature reprend ses droits !! voilà qui est bien pour elle !! une reconversion de droit - Belle semaine Phil

Écrit par : Ptck | lundi, 09 mai 2016

Répondre à ce commentaire

il est vraiment sympa cet endroit

Écrit par : sylvie | mardi, 10 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Belles photos -reportage et c'est super intéressant de découvrir l'histoire de ce terril !

Écrit par : mhelene | mardi, 10 mai 2016

Répondre à ce commentaire

A suivre assurément, un bien bel aperçu de cette réserve que je découvre grâce à tes images, merci...

Écrit par : Joëlle | mardi, 10 mai 2016

Répondre à ce commentaire

c'est incroyable que sur des terril la nature reprend ses droit et devient un bel endroit pour se promener
bises

Écrit par : peintrefiguratif | mardi, 10 mai 2016

Répondre à ce commentaire

une découverte pour moi Philippe..

une très belle série avec une légère préference pour l'avant dernière

belle journée

Écrit par : Willy | mardi, 10 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Philippe, me voilà de retour, après une cueillette photographique généreuse dans le département de l'Aude. Intéressante la réserve que tu nous fais découvrir, j'aime ces endroits où la Nature reprend ses droits où flore et faune peuvent évoluer librement. Bonne soirée. Bises

Écrit par : Marie Thé | mardi, 10 mai 2016

Répondre à ce commentaire

ces images sont magnifiques, la France es un grand et beau pays, je l'aime beaucoup
Bonne semaine
bisous
rosa

Écrit par : rosa | lundi, 23 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.