mercredi, 17 juin 2015

Sur les friches du terril Saint-Antoine - 2/3

Petit rappel : le terril de Saint-Antoine est situé sur la commune de Dour et de Boussu, en Belgique.  Il s'étend sur plus de 1 km de long, il fait 60 m de haut, il a une superficie de 50 ha et un volume de 32.944.000 m3.  La faune et la flore de ce milieu sont très diversifiées : on a recensé plus de 100 espèces de fleurs et de plantes mais aussi des espèces typiques d'oiseaux telle que la gorgebleue à miroir, le bruant des roseaux et la rousserolle effarvatte.  Il n'est pas rare de croiser le chevreuil, le renard, les lapins et quelques reptiles dont l'orvet commun et le lézard vivipare (source wikipédia).

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

terril Saint-Antoine, Boussu, Dour, Natagora, Borinage, friche, Jean-Luc Deghilage

A suivre...

Commentaires

Sur celle-là, j'aime bien Philippe qui se mire dans l'eau tandis qu'il tente de photographier quelque chose. Son reflet peut-être...

Écrit par : Focales | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Merci Philippe pour le partage de cette journée d'observations et de découvertes, tout le monde est en action.
Bisous et bonne journée à toi

Écrit par : Pascale MD | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

oh génial les reflets

Écrit par : l'angevine | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

La végétation reprend ses droits petits a petit dans cet endroit .
Bel article Phil , bizz

Écrit par : missdaphne44 | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Remarquable reportage
J'adore

Écrit par : Rose | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

J'aime cette promenade sur le terril saint Antoine, unique dans la région...J'y ai déja été et fait beaucoup de photos aussi...Bonne journée, Jean-Pierre

Écrit par : Laret | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

De très belles photos!! Un superbe endroit!!!! Bisoussssss

Écrit par : martine Libouton | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Comme quoi , la nature finit encore et toujours par reprendre ses droits !
A bientôt pour la suite .
Amitiés .

Écrit par : pulsatilla | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Joli reportage !
Merci et bonne journée Philippe

Écrit par : Didier 85 | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Philippe, j'aime bien rencontrer un chevreuil, lièvre ou renard mais un reptile oufff, j'aurais tellement peur... Que tes photos sont belles, je craque pour la première! Merci pour ce beau partage, gros bisous et bon mercredi dans la joie!!!

Écrit par : Maria-Lina | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Les terrils, preuves du travail harassant et dangereux des mineurs sont devenus sources de vie et de découvertes
As-tu pu photographier ton reflet. Attention Narcisse en est mort !

Écrit par : zazy | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

une très belle suite Philippe..

j'ai un faible pour la première et la septième...

belle journée

Écrit par : willy | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Il y a une flore et une faune très particulière sur les terrils, la terre y est chaude
Bonne fin de journée Philippe

Écrit par : Kri | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Ce fut une belle journée je crois.

Écrit par : sabrina | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

bonsoir Philippe
un lieu où la nature est encore reine..a consommer sans modération :)

bisous *

Écrit par : nays | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Philippe,
Jadis univers exclusivement minéral et stérile, les terrils sont devenus depuis des lieux privilégiées de la biodiversité. Et c'est tant mieux!!!
Je repars pour quelques jours dans le Puy de Dôme, question de refaire une petite réserve d'images.
Bonne semaine,

Écrit par : Frans | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Un avantage colatéral de notre passé minier...

Écrit par : Olivier | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

de beaux instants partagés !! merci Philippe

Écrit par : Ptck | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Voilà le reportage tant attendu !
Bonsoir Philippe
Je suis impressionnée par la végétation de ce terril. La nature a envie de vivre par endroit c'est certain.
Dans certains terrils ce sont les engoulevents qui ont trouvé le coin sympa.
Merci pour ce début de reportage bien ensoleillé et bien vert.
Gros bisous

Écrit par : Nath | mercredi, 17 juin 2015

Répondre à ce commentaire

top série

Écrit par : patrick | jeudi, 18 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.